Non classé

Les routines sont de retour

Il y a deux ans, j’avais sorti un article sur l’importance de mes routines, vous en détaillant quelques-unes. Aujourd’hui, ces routines sont toujours présentes, mais peut-être ont-elles un peu changées. Entre-temps, ma fille est plus grande, notre rythme de vie a changé et les lieux de travail aussi. Ce qui fait que les routines doivent se mettre à jour.
Les routines, malgré leurs changements, restent pour moi très importantes. Elles font partie de mes journées, et grâce à elles j’aborde le quotidien plus sereinement. De plus, avec un enfant, on comprend vraiment l’importance du mot routine. Les enfants y sont très sensibles, et je remarque que notre fille en a besoin pour rythmer sa journée sans être déstabilisée. Avec le temps, les siennes changeront aussi, et s’adapteront à ses nouveaux besoins.
Comme dans le premier article, je différencie routines d’organisation et rituels bien-être. Dans la première catégorie, on trouvera par exemple :
  • L’instant bullet journal du matin, pour voir en un coup d’œil ce que j’ai à faire dans ma journée.
  • Établir les menus de la semaine le lundi matin. Rien de bien sorcier là-dedans, on planifie un repas par jour, le reste c’est surprise, et on fait les courses directement après. Gain de temps le midi (menu planifié) et si besoin, on aura des restes pour le soir (qui est un repas plus léger), gain de temps lors des courses, car on n’achète plus que les ingrédients qu’il faut pour les menus, on ne zone plus dans les rayons. Gain d’argent. Et repas plus variés.
  • Avoir des jours fixes pour certaines tâches ménagères, dans la semaine et dans le mois. Faire les choses régulièrement m’évite de perdre du temps à devoir les faire à fond. Un peu chaque fois est moins chronophage.
  • Répondre à mes mails tous les lundis, histoire de vider la boîte complètement, et ne plus être préoccupée par ça le reste de la semaine. J’ai d’ailleurs enregistré une signature qui l’explique parfaitement, et qui prévient que je ne vis pas connectée.
  • L’instant bullet journal du soir, pour planifier la journée du lendemain.
  • Ranger complètement les plans de travail de la cuisine et la table de la salle à manger, avant le moment cocooning du soir. Si ce n’est pas fait, un minimum, je ne serais pas capable de me déconnecter tranquillement le soir. 


Et dans la seconde :
  • Faire une pâtisserie (petite ou grande) tous les dimanches. C’est une activité qui me détend et me procure beaucoup de plaisir. 
  • Commencer mes journées par une petite séance d’étirement, yoga et méditation (pas plus de 10-15min).
  • Aller me promener au minimum une fois par jour, voire même plus quand je peux.
  • Éteindre les écrans idéalement 1 heure avant de dormir, au minimum 30 minutes avant.
  • Écrire dans mon journal une fois par semaine. 
  • Regarder et vider ma playlist « à regarder plus tard » pendant que je prends mon petit déjeuner, toute seule.
  • Lire le matin avant d’aller travailler.  
  • Plusieurs fois par semaine, après 20h, se déconnecter et prendre le temps de faire des choses pour moi. Lire, regarder un film ou une série, bricoler, colorier, écrire, prendre un bain, etc.

On y trouve aussi des petits rituels plus ésotériques :

  • Me tirer les cartes, selon les besoins et envies, de mes oracles. Pas forcément tous les matins, mais quand ça me vient.
  • Purifier et recharger mes cristaux les soirs de pleine Lune.
  • Remplir mon diagramme lunaire chaque matin.
  • Décorer mon bâton de Lunes au moment de mon cycle.
  • Méditer chaque matin après ma salutation au Soleil.

Ces petites choses me rassurent, et me permettent d’avoir des journées, semaines ou mois mieux répartis. Je n’ai jamais l’impression de tout faire le même jour. On se répartit les tâches à deux, et j’ajoute à ça mes organisations personnelles. Mes moments à moi ne se ressemblent pas toujours, j’aime avoir des soirées uniquement pour moi. Mais j’aime aussi l’imprévu, ou le prévu qui change de ce que je fais habituellement. Si l’envie est là, je n’hésite pas à bousculer mes routines et rituels pour faire de la place aux autres.
Comme souvent, je n’aborde pas les routines de bébé, car je préfère ne pas les étaler publiquement. Si par contre vous avez envie qu’on en discute en privé, c’est avec plaisir.
Dans le cahier « Routine power » de Solar, les autrices affirment que les routines ne sont pas négatives du moment qu’on les adapte. Si on commence à faire ces choses par habitude, sans même s’en rendre compte et qu’on n’y trouve rien (pas de plaisir ou de d’importance), il faut peut-être les modifier. Une routine est censée nous permettre de libérer de la place dans notre cerveau, mais également d’être plus positif, pas l’inverse. Je ne suis plus à convaincre, pour moi ça rend clairement ma vie plus agréable. Peut-être la vôtre aussi ?


3 réflexions au sujet de “Les routines sont de retour”

  1. Hello Margaud! J'ai des petits rituels depuis début septembre, reprise de mon boulot, de l'année scolaire, et ça m'aide au quotidien. Yoga + méditation + lecture si j'ai le temps, j'appelle ça le \ »Temps pour moi\ » et je le note tous les jours dans mon agenda/bullet. J'ai encore du mal à déconnecter à certains moments de la journée ou de la semaine mais j'y travaille, j'ai déjà enlévé facebook et Twitter de mon telephone, je n'ai plus que mes mails, et Insta, et c'est déjà très chronophage ^^Je pense, comme tu le dis, que la routine doit être propre à chacun, et qu'il n'y a pas de bonne ou mauvaise routine, juste celle qui nous correspond. À chacun d'y trouver du positif 🙂

    J'aime

  2. Bonsoir Margaud !J'ai installé certaines routines depuis quelques temps, et je me rends compte que ça me soulage beaucoup, même si ce sont des petites choses, de mon stress.Par exemple, j'ai pris l'habitude le matin, après avoir mangé mon petit-déjeuner, de boire mon thé dans mon canapé et je l'accompagne d'une lecture. Je reste juste le temps de boire mon thé, mais je commence mieux ma journée comme ça, je me rends compte que les rouages de ma matinée se mettent mieux en route de cette façon.J'ai aussi pris l'habitude de faire mes menus de la semaine. Contrairement à toi, je le fais le dimanche soir, et je prévois mes midis et mes soirs. Je fais ma liste de courses en conséquence, et j'y vais le lundi matin. Comme pour toi, c'est un gain de temps, et d'argent formidable ! (De place aussi dans mes placards et mon frigo puisque je n'achète que le nécessaire).J'ai également pris l'habitude de prendre du temps pour moi le dimanche soir (soin du visage, etc). Même quand j'ai la flemme, l'habitude reprend le dessus et je suis bien contente, à la fin, de l'avoir fait.Je note aussi dans mon agenda tout ce que je dois faire pour la semaine à venir. Je réfléchis à quel jour me convient le mieux, et comme ça, je ne me décide pas au dernier moment, et à contre-coeur, à faire une tâche ménagère, ou à passer un coup de téléphone.Ça apaise tellement ces petites routines, je ne me pose plus de questions inutiles, je gère mieux mon temps, c'est un vrai bonheur !

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s