Hiver, Non classé, Réflexions, SAISONS

Les jours de neige

Elle est arrivée, le premier décembre, comme la première case du calendrier de l’avent, qu’on ouvre fébrilement, en se disant qu’il ne reste déjà plus que 24 jours avant Noël. Ces journées avant Noël… Je les attends toute l’année, et quand ils arrivent, je suis déjà nostalgique du moment où ils seront passés. Vous savez, cette sensation qui nous prend soudainement, alors qu’on vit l’instant, et qu’on prend tout à coup conscience qu’il touchera à sa fin. J’essaye de cacher ces émotions tout au fond de mon être, juste pour éviter de me gâcher ces moments.

Ces journées sont si précieuses ! que je tente de retrouver les ressentis de mon enfance. Je me souviens…

Des retours de promenades en forêt, enneigée, quand la chienne devait tremper ses pattes dans de l’eau tiède car des morceaux de neige étaient collés à ses pattes. Son plaisir de sauter et attraper des boules de neige, et son air ahurie quand elle se rend compte… que la boule s’est volatilisée. Petite, me tenir sous des petits arbres et laisser mon père les secouer pour que la neige me tombe dessus, et aujourd’hui faire la même chose avec ma fille.

Faire des bonhommes de neige qui ne ressemblent pas à ceux qu’on voit dans les films, mais plutôt à des aliens, et poser pour la photo, avec ma casquette-bonnet Pocahontas et mes tenus de ski bariolées. Mon bob jaune fluo qui dévale les champs tout blancs et râler parce qu’il faut remonter. Partir à l’aventure dans la forêt avec mes cousins, rentrer et jouer à cache-cache dans les balles de foins de l’étable, et finir par s’affaler devant « Le Noël de Mickey » avec des chocolats chauds, complètement crevés, et le bout des pieds qui se réchauffent doucement sous les couvertures et les ventres des chiens couchés devant nous.

Deviner à travers les volets fermés que la neige est tombée toute la nuit, car la lumière qui pointe est différente. Ouvrir et m’émerveiller. Prendre le chocolat du calendrier de l’avent, sans tricher, enfin presque. Être la première personne à marcher dans la neige vierge. Aller piquer un chocolat sur le sapin, et cacher les preuves derrière le meuble TV. Descendre à la cave, pour espionner les cadeaux et deviner ce qui se trouvera sous le sapin. Vouloir… ne jamais grandir.

Je me souviens de tous ces instants, toutes les sensations qui y sont liées, et je me pelotonne dedans, comme une couverture de souvenirs toute douce dans laquelle je me blottie pour ne pas sombrer. Quand ce syndrome d’adulte : « la fatigue de fin d’année » arrive, et veut me prendre dans ses filets, je reste chez moi, je profite de mon précieux temps avec les miens et n’hésite pas à mettre plus de lueurs de bougies, plus de paillettes, plus de chocolat et plus de douceur dans mon quotidien.

Alors quand la neige arrive, et que grâce à son manteau elle englobe tout sous un silence réparateur, je respire. Je me souviens. Je fouille ma mémoire pour faire revivre ces moments. Je les dépoussière rapidement, pour éviter qu’elle ne les ternisse et que je l’ai oublie peu à peu. Je les notes. Je les relis. Et je me réjouis de les revivre d’une nouvelle façon, aujourd’hui.

6 réflexions au sujet de “Les jours de neige”

  1. Bonjour
    Comme à chaque fois que je te lis, tu me fais rêver et tu mets mon petit cœur en joie 🙏
    Merci pour tout ces moments de douceur partagés, sans le savoir tu as changé mon quotidien sur beaucoup de choses.
    Alors un géant MERCI ☺️
    Mes amitiés à toute la petite famille 🎄🌲💝

    J'aime

  2. Oh !
    Je connais aussi cette impression qui me pousse à regretter la fin d’une chose qui n’est techniquement pas encore finie !
    C’est horrible parce qu’on se concentre plus à repousser ce sentiment qu’à vivre réellement, avec bonheur, le moment présent.
    J’aurais aimé avoir de la neige ici aussi ! Même si en Ile de France, elle ne reste pas longtemps blanche, et même si tout le monde râle, j’adore la neige ! Et y marcher quand elle est vierge, c’est comme laisser son empreinte, pour de vrai, dans quelque chose certes d’éphémère, mais de drôlement réjouissant !
    Alice aura des beaux souvenirs, les tiens et les siens, elle en a de la chance !
    Douce fin d’année !
    Nora

    J'aime

  3. Ton article réveille mes souvenirs d’enfance, mes jeux dans la neige chez nous les chats adorer saute dans la neige et courrir apres les boule de neige ou de s’installe sur les bonhomme de neige ou parfois des chat de neige. Faire des anges dans la neige avec ma mère et ma grande soeur. Les calins enroule dans la couverture blotti contre nos chiennes.

    J'aime

  4. Comme tes mots résonnent et réveillent en moi de tendres souvenirs d’enfance et d’adolescence ! Si décembre et Noël restent toujours une période à part à mes yeux et dans mon cœur, source de grand bonheur, de réjouissances et de partages, je me reconnais dans cette « fatigue d’adulte » que tu décris. Merci de rappeler qu’il nous est possible de raviver la magie et l’innocence des souvenirs d’enfance pour trouver de la sérénité dans cette période parfois ambivalente !
    Et merci pour tes mots et tes partages, si authentiques, si inspirants, qui me permettent de me souvenir qu’on peut (re)mettre de la simplicité et de la douceur dans notre quotidien et qu’il est plus aisé qu’on ne le pense de redevenir actrice d’une vie plus alignée avec soi ❤
    Belle et douce fin d'année à toi et tes proches, au plaisir de te retrouver en 2021 !

    J'aime

    1. Merci beaucoup ❤ je suis vraiment que cette année 2020 ai été sous le signe du retour à l'essentiel, et à notre authenticité, je dois dire. Pas évidente sur pleins de plans, mais finalement… peut-être qu'on aura pu se recentrer un peu.

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s